publicité

Thiago Silva : «Je suis là pour gagner»

Thiago Silva a été présenté à la presse ce vendredi 24 août, dans un salon de l'hôtel Crillon. Leonardo et Nasser Al Khelaïfi en ont profité pour affirmer que le mercato du PSG était fini.

  • Par Olivier Couvreur
  • Publié le 24/08/2012 | 18:19, mis à jour le 24/08/2012 | 18:59
De gauche à droite: Thiago Silva, le nouveau défenseur du PSG, le président du club Nasser Al Khelaïfi et le directeur sportif Leonardo. © BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP De gauche à droite: Thiago Silva, le nouveau défenseur du PSG, le président du club Nasser Al Khelaïfi et le directeur sportif Leonardo.
On n'accueuille pas tous les jours le meilleur défenseur au monde. Et dans ce genre d'occasion,celui qui lance la présentation, c'est le Président du club, Nasser Al Khelaifi
«Je souhaite la bienvenue à Thiago Silva, nous sommes ravis de recevoir le meilleur défenseur au monde. C’est un honneur de l’avoir parmi nous au PSG. Lorsque nous avons pensé au recrutement de Thiago Silva, on savait que ce ne serait pas facile parce qu’il était au Milan AC. Mais il a cru en notre projet.» a déclaré le responsable de QSI, propriétaire du PSG, avant d'ajouter : « Nous pensons avoir terminé le recrutement du PSG aujourd’hui et avoir l’équipe prête pour les prochains matches.»
 
A suivi une conférence de presse de près d'une heure, où les journalistes présents ont pu poser leurs questions au nouveau défenseur parisien. Morceaux choisis. 

© Capture PSG TV
Thiago, avant de venir au PSG, connaissais-tu le championnat français ?
Thiago Silva :  «A dire la vérité, je ne regardais pas trop le championnat français avant l’arrivée de Leonardo et Ancelotti, puis je me suis intéressé au projet qui est né. On va voir ce qu’on peut faire petit à petit dans ce club.»
 
Au début de l’été, ton transfert a été annoncé mais il a avorté, avant d’être relancé... et finalement se conclure. Ça a dû être particulier, non ?
« Les négociations n’ont pas été faciles. La situation était compliquée et il y a eu un refus du président du Milan AC, Berlusconi. J’étais alors un peu désorienté. Heureusement, j’ai été occupé avec la Seleçao pendant les Jeux Olympiques de Londres. Après les JO, il y a eu de nouvelles discussions (qui ont abouti) et je suis désormais heureux d’être au PSG où j’espère avoir le même succès qu’au Milan AC.»
 
Comment s’est faite l’arrivée à Paris avec ta famille ?
« C’est vrai que Paris est magnifique. Milan aussi était magnifique. Et je viens de Rio, qui est aussi une ville magnifique, où tout a commencé pour moi. Mais je sens la chance que j’ai de venir à Paris et de jouer pour ce club. Il y a eu beaucoup de discussions avec ma famille et mon entourage, et ça fait que je suis là aujourd’hui, avec un cadre d’équipe exceptionnel
 
Quelle est ta forme ? Penses-tu pouvoir jouer face à Bordeaux dimanche ?

«Jouer tous les trois jours aux jeux Olympiques a un peu compliqué mon arrivée mais c'était un objectif avec la sélection et je ne regrette pas. Aujourd'hui, on ne veut pas prendre de risques, on prend les mesures nécessaires. J'aurais peut-être aimé débuter à Paris, mais je ne pense pas que ce sera le cas

Quelles sont tes premières impressions sur le club, sur la structure, sur tes nouveaux co-équipiers ?
«Mes premières impressions sont très bonnes, elles ne pourraient être meilleures ! Le fait que certains joueurs parlent Brésilien et Italien facilite en plus les choses. Avec Ancelotti, qui parle Italien, c'est pareil, ça se passe très bien.
 
Arrive alors une question sur les négociations financières entre le joueur et la direction du PSG. Le transfert de Thiago Silva est en effet le plus gros transfert de l'histoire de la Ligue 1, avec un montant de 46 millions d'euros. Avant que Thiago ne réponde, le directeur sportif, Leonardo, a tenu a éclaircir un point.

Léonardo : «Tout le monde évoque les chiffres du contrat. C’est sûr, les chiffres sont importants. Mais ils sont similaires à d’autres situations internationales (Van Persie, Hazard…) En France, nous sommes les seuls a proposer de tels salaires. Sachez que le contrat que Thiago a au PSG est le même que celui que le Milan AC lui a proposé pour prolonger. Il a eu les 2 contrats sous les yeux et il est là aujourd’hui, au PSG.»
 
Thiago Silva : «Pour tout ce qui est argent, négociation, en tant que joueur, on a pas beaucoup de contrôle. Je laisse les experts s’occuper de ça. Moi, je fais mon travail, je joue au football. C’est un projet que j’ai choisi. L’argent n’est pas prioritaire. Moi, je suis là pour gagner.»
 
Que penses-tu du fait que Leonardo te considère comme le meilleur défenseur au monde ?
« Si Leonardo pense que je suis le meilleur au monde, j’en suis très heureux. C’est son avis. J’ai, de mon côté, affaire ici à une des meilleures directions au monde. Donc j’espère qu’on pourra donner le meilleur de nous même. »

>> Pour voir la présentation officielle de Thiago Silva en intégralité, cliquez ici


Le mercato du PSG : fini ou pas ?

Le mercato est-il fini ? Après le départ de Bisevac pour l'Olympique Lyonnais, la question est légitime pour le PSG, qui souhaite doubler chaque poste. 
«Vous savez, nous sommes là pour un projet à long terme», répond Nasser Al Khelaïfi. «Nous avons un des meilleurs attaquants au monde, et aujourd’hui le meilleur défenseur. Nous avons certes besoin de nous concentrer sur le milieu de terrain, mais nous nous sommes fixés un plan sur 5 ans. Il est sûr que l’arrivée de grands joueurs comme Ibrahimovic et Thiago Silva nous aidera à renforcer l'équipe.» Et Leonardo d'ajouter : «Normalement, le mercato est fini. Mais Bisevac étant parti, nous allons voir. Nous avons encore 10 jours pour trouver quelqu’un.»

les + lus

les + partagés